Plus de Filtres

  • nl
  • Apports des modèles de compétences managériales en grh

    Médiathèque

    Par Laurent Duez

    Partager ce document sur les réseaux sociaux

    Introduction

    La gestion des compétences fait beaucoup parler d’elle. Adulée par certains, rejetée par d’autres, elle donne lieu à des pratiques très différentes d’une organisation à une autre.

    En Belgique, en France, l’approche par les compétences métier a souvent été choisie et de nombreuses entreprises se sont lancées dans la mise en place de profils de compétences associés à chaque métier. Souvent critiquée pour sa lourdeur, cette approche a une alternative qui nous vient des pays anglo-saxons: l’approche par les compétences managériales.

    Cette approche est en quelque sorte une approche de type Pareto. En effet, elle fait l’hypothèse que la gestion de 20% des compétences de l’entreprise, les compétences managériales, apportent 80% des résultats d’une gestion de compétences.

    Mais que peut apporter la gestion des compétences de management dans une entreprise? C’est ce que nous allons discuter.

    Gérer les compétences de management

    Utilisée par de grandes entreprises, comme Bombardier, FED EX ou encore Astra Zeneca, la gestion des compétences managériales est née de la volonté de performance des entreprises. Le but ultime de cette approche est donc la rentabilité, mais sans oublier le bien-être au travail qui y contribue. De plus, certaines entreprises considèrent leurs méthodes de gestion des compétences de management comme un avantage déterminant et gardent celles-ci secrètes.

    Schématiquement, cette approche consiste à :

    • Etablir une liste de compétences managériales,
    • Décrire les comportements associés,
    • Encourager ces comportements.

    Les compétences de management peuvent être regroupées dans des modèles afin de constituer un ensemble cohérent. Il existe des modèles génériques, construits par des entreprises de conseils, comme par exemple le modèle PDI Ninth Housse ou l’architecte de carrière de Lominger.

    L'action managériale au centre du travail

    Lorsqu’on travaille sur les compétences métier, on s’intéresse aux gestes, aux actions de production, aux actions de travail. Par contre, dans le cas des compétences managériales, on s’intéresse aux actions, aux gestes des managers qui gèrent le travail. L’objectif de ces derniers est de « faire faire » le travail à d’autres personnes. Dans le cas des salariés, la gestion des compétences de management s’intéresse aux actions que les personnes prennent pour gérer leur propre travail; comme par exemple gérer son temps, organiser ses priorités, apprendre.

    L’action, le geste reste donc au centre des préoccupations de cette approche par les compétences managériales mais le travail de chacun, le travail de production en est l’objectif car on se centre sur le « faire faire le travail ».

    Vous devez être connecté pour lire la suite ...

    Me connecter

    Sommaire

    Auteur

    Laurent Duez

    Expert en évaluation et développement du management, Créateur de 4UP